Nouvelles

Art thérapie, session estivale : du 11 juillet au 1er août 2016

Pour tous les événements veuillez consulter la section ci-dessous.

Mindfulness (Pleine conscience)

Lynda Ryan, Psychologue adultes et enfants...

Webinaire : Un aperçu de la loi  sur la santé mentale  au Québec

22 september 2016, 19h   Conférencière :...

Art Thérapie – Session estivale

Lundi, 13h-15h, du 11 juillet au 1er août  ...

Plus sur notre organisme

Faire face à la maladie mentale est une expérience très pénible pour les familles. Leurs habiletés pour affronter la vie quotidienne en sont ébranlées.

L’association Les Amis de la santé mentale soutient les familles dans un nouveau cheminement pour leur apprendre à vivre avec la maladie mentale d’un proche. Notre but est d’écouter, conseiller, renseigner et faire des liaisons avec d’autres ressources. Les Amis de la santé mentale offrent du répit aux familles et sensibilisent le public à la maladie mentale. Notre association est souple, s’adapte pour répondre aux divers besoins et travaille en collaboration avec d’autres professionnels de la santé mentale. Nous sommes un organisme bilingue à but non lucratif essentiellement au service de la banlieue ouest de l’île de Montréal.

Publications

La véritable menace : la stigmatisation et la discrimination

par Beverly Hanck

« Le progrès est impossible sans changement, et ceux qui ne peuvent pas changer d’avis, ne peuvent rien changer » – (George Bernard Shaw) La stigmatisation se définit globalement comme un ensemble de préjugés négatifs et injustes. Associée à la maladie mentale, elle conduit souvent à considérer les personnes qui en souffrent comme dangereuses et incompétentes, attitude à la fois erronée et blessante. Les sentiments de honte et d’isolement qui accompagnent les préjugés empêchent les gens de demander l’aide dont ils ont besoin pour mener une vie saine et remplie.* La stigmatisation est foncièrement injuste et je me demande à quel moment la société va se décider à traiter la maladie mentale avec le...

L’anosognosie

par Andrew Thompson

Un des aspects les plus difficiles, horribles et frustrants de la vie avec un membre de sa famille qui souffre d’une maladie mentale grave ou chronique, est souvent le manque d’acceptation ou de sensibilisation envers les personnes atteintes de maladie mentale. Les familles peuvent lutter pendant des années ou des décennies, essayant de convaincre leur être cher à chercher de l’aide ou de le convaincre qu’il a vraiment besoin d’aide. Les familles souffrent immensément en silence, une situation dévastatrice. Il n’y a rien d’aussi exigeant émotionnellement que de voir un proche aux prises avec une maladie mentale grave et chronique et de se sentir démuni et impuissant à leur donner les soins dont ils...

Charte des droits des aidants naturels

Charte de droits des aidants naturels J’ai le droit : De prendre soin de moi-même. Ce n’est pas de l’égoïsme, mais une attitude qui me permettra de mieux prendre soin de la personne qui en a besoin. J’ai le droit : Demander de l’aide, même si la personne atteinte s’y oppose. Je dois reconnaître les limites de ma résistance et de mes forces. J’ai le droit : De conserver une vie personnelle indépendante de la personne dont je prends soin, tout comme si elle était en pleine santé. Je sais que je fais tout ce qui est possible pour elle. J’ai le droit de me réserver une partie de mon temps, sans me sentir...